Gestion administrative

Mis à jour le 06/06/2024

Comment gagner

un temps inestimable ?

Si la trésorerie est l’oxygène de l’entreprise, la gestion administrative en est le poumon.

Mais avez-vous créé une boite pour « faire de la paperasse »?

Sans doute pas. C’est pourquoi vous avez tout intérêt à mettre en place un système de gestion administrative efficace. Vous gagnerez un temps considérable que vous pourrez (enfin !) consacrer à la croissance de votre entreprise.

Voici les 4 postes sur lesquels vous devez orienter vos efforts :

Gestion administration

    Clé numéro 1

    Gestion de la facturation

    La gestion administrative est intimement liée à la gestion de la trésorerie. Pour avoir des flux de trésorerie fluides, vous devez avoir un système de facturation rodé et performant, qui suit des principes clairement établis. Ces principes sont les mêmes pour les factures clients et fournisseurs.

    Vous voulez gagner du temps ? Appliquez la méthode des 5R :

      La gestion du poste facturation doit rentrer dans votre routine. Nous savons que cela ne fait pas rêver, mais en étant organisé et en y dédiant des plages horaires chaque jour, vous gagnerez en efficacité et en temps. Fini les rushs de fin de mois !

      Astuce

      Déléguez en interne à une personne de confiance ou externalisez ce service auprès de professionnels.

      La gestion du poste facturation doit rentrer dans votre routine.

      Clé numéro 2

      Gestion des ressources humaines

      Impossible de parler de gestion administrative sans aborder la question de la gestion des ressources humaines. Et vous le savez mieux que quiconque, ce n’est pas une mince affaire. D’autant plus que, et encore davantage dans une TPE/PME, ce poste est hautement stratégique.

      En tant que chef d’entreprise et afin de vous concentrer sur le management de votre équipe, nous vous conseillons de mettre en place un cadre administratif rigoureux. Cette gestion administrative saine et préventive contribuera à apporter confiance, harmonie et donc productivité.

      A l’instar d’un vol en avion où les 3 étapes sensibles sont le décollage, le pilotage à l’instrument et l’atterrissage, la gestion RH nécessite une attention particulière à l’embauche, dans la gestion quotidienne et au moment du départ des salariés. Sinon gare au crash.

      Avant de vous envoler, suivez les « checklists » ci-dessous :

      L'embauche

      Pour chaque nouvelle embauche, vous devez penser à ces éléments contractuels :

          Astuce 1

          Prenez le temps de rédiger un règlement intérieur et de le faire signer à vos collaborateurs. Il pourra vous rendre de grands services dans la relation avec vos salariés.

          Astuce 2

          Contrairement aux idées reçues, le CDI peut être plus souple et moins cher qu’un CDD à condition de maitriser les règles de la période d’essai.

          La gestion quotidienne

          Les collaborateurs en place, il faut maintenant les garder motivés. De par notre expérience, nous vous recommandons de mettre l’accent sur la feuille de paie et son paiement dont voici les 4 étapes essentielles :

            Astuce

            La mise en place d’entretiens annuels individuels, est certes chronophage, mais est un outil de management efficace. N’hésitez pas à vous faire aider

            Attention, l’absence d’entretiens peut être sanctionnée pour les entreprises de plus de 50 salariés.

            La fin de collaboration

            La qualité de la rédaction du contrat de travail ainsi que le respect de la gestion quotidienne des collaborateurs devraient vous prémunir d’un atterrissage chaotique. Malgré tout, certaines règles doivent être suivies selon les différents cas de figures :

                    Astuce

                    Près de 15 ans d’expérience nous permettent d’affirmer qu’un bon contrat de travail immunise contre la majorité des complications. Suivez les indications de l’équipage

                    Chez les clients que nous accompagnons, et c’est le cas dans la majorité des TPE/PME, le DAF a souvent le rôle de DRH. Ainsi nous sommes toujours en étroite collaboration avec les chefs d’entreprise sur ce sujet si délicat et si stratégique à la fois.

                    De la rédaction du contrat de travail, à l’élaboration des primes d’activité (participation, intéressement et PEE) en passant par la gestion des paies, notre position « extérieure » à l’entreprise facilite souvent la prise de recul nécessaire et ainsi la résolution de problèmes.

                    Astuce

                    Pour un vol en toute sécurité, faites appel à des pilotes professionnels qui vous feront gagner du temps et de la sérénité

                    Clé numéro 3

                    Gestion de la comptabilité

                    Je vois déjà votre réaction : je n’ai rien à faire, j’ai déjà un comptable qui s’occupe de tout !

                    Pour en être sûr(e), répondez à ce questionnaire rapide :

                          Si vous avez répondu « non » à au moins 1 question, rassurez-vous, c’était le cas de nos clients au début de notre intervention.

                          En revanche, ce qui est moins rassurant (sans être une fatalité) c’est que cela induit que :

                            Pas de panique ! Voici nos solutions :

                            1 - Reprendre la maîtrise

                            Contrôler le travail de comptabilité

                                Conclusion : gardez bien en tête que c’est vous le patron !

                                Reprendre la maitrise de vos données comptables

                                Vous devez mettre en place des outils de gestion auquel le cabinet comptable doit s’adapter. Le but étant que la comptabilité soit au service de l’entreprise et non l’inverse.

                                Astuce

                                Vous l’aurez compris « la confiance n’exclut pas le contrôle ». Gardez les yeux bien ouverts (c’est mieux pour piloter ✈) et n’hésitez pas à exercer un contre-pouvoir.

                                2 - Gagner du temps

                                Récupération et envoi des factures, préparation de la clôture, etc : toutes ces petites actions mises bout à bout, ce sont plusieurs heures par mois que vous passez à gérer de la comptabilité. Imaginez à la fin de l’année !

                                C’est là toute la plus-value d’un DAF externalisé. Car si le comptable établie vos comptes passés, le DAF vous aide au jour le jour à les faire fructifier (mon DAF ce jardinier 🙂 ).

                                Son action vous permettra de gagner un temps inestimable :

                                  Astuce

                                  Aujourd’hui de nombreuses solutions digitales vous feront gagner un temps précieux. Attention toutefois à leur coût ! Afin d’évaluer les solutions qui conviennent le mieux à votre entreprise, faites-vous accompagner par des professionnels

                                  On vient de se rendre compte ensemble que, contrairement aux idées reçues, le comptable ne peut et ne doit pas gérer tout le pilotage de votre comptabilité. En effet, il est préférable que vous gardiez le contrôle de cette dernière afin qu’elle soit au service de la croissance de votre activité. N’hésitez pas à vous faire aider pour cette tâche technique et chronophage.

                                  Vous voulez reprendre la maîtrise ? N’hésitez pas à vous faire aider !

                                  Clé numéro 4

                                  Gestion des tiers

                                  On dit traditionnellement qu’un chef d’entreprise est un vrai couteau suisse et qu’il doit savoir tout faire. C’est vrai ! Mais lui pose-t-on la question de savoir s’il aime tout faire et si la gestion de l’ensemble de ses tâches est optimale ? Pas vraiment !

                                  Ainsi pourquoi n’aurait-il pas le droit de se faire aider afin de pouvoir se consacrer à son cœur de métier et laisser certaines tâches à un professionnel ? C’est le cas notamment des relations avec les tiers de l'entreprise car on ne parle pas avec un banquier comme on le ferait avec un avocat ou un inspecteur des impôts.

                                  Voici néanmoins quelques clés à connaitre lorsque l’on s’adresse à ces professionnels :

                                  Comptable

                                  Comme nous l’avons vu précédemment la comptabilité est très technique et nécessite une vraie maitrise afin de garder les rênes de son entreprise. Ainsi plus vous serez à l’aise avec ses règles, plus la relation avec votre cabinet comptable sera agréable et productive.

                                  Banquier

                                  Un banquier a une aversion aux risques toute particulière. C’est normal, il prête de l’argent qui n’est pas le sien. Imaginez le stress ! Soyez donc toujours dans la communication et la réassurance, il vous le rendra bien.
                                  A lire aussi : Gestion de trésorerie - Soigner sa relation bancaire

                                  BPI

                                  La banque publique d’investissement est un formidable allié du chef d’entreprise. En effet, elle a été mise en place par l’État afin d’aider les sociétés françaises à se développer en France et à l’international. Il faudra parler croissance du CA, emplois, innovation, parts de marché à l’international pour obtenir le graal.

                                  Fournisseurs

                                  Ce sont des chefs d’entreprise comme vous donc comportez-vous avec eux comme vous aimeriez qu’ils se comportent à votre égard.

                                  Investisseurs

                                  Business Angel, fonds d’amorçage, fonds d’investissement. Startupers, félicitations, ça y est, vous avez enfin réussi à sortir de votre garage. Pour que l’euphorie de la lune de miel perdure n’hésitez pas à prendre un conseiller conjugal.

                                  Avocat

                                  Contrairement aux idées reçues, un avocat n’est pas un stratège (ou alors à 800€ de l’heure). N’attendez donc pas de lui qu’il vous trouve des solutions miracles. En revanche, c’est un excellent homme de lois qui saura transcrire votre stratégie en dialecte juridique et sera ainsi un allié de poids.

                                  Services de l’État : Impôts, Urssaf, etc

                                  Leur mission principale est de récolter les sommes dues par l’entreprise au titre des différents impôts et cotisations sociales. Elles sont donc en général plutôt impopulaires du point de vue du chef d’entreprise. Pourtant elles sont un rouage essentiel à la bonne marche générale de la société française (on a été obligé d’écrire cela sous la torture). De ce fait, elles ne sont pas « contre » les entreprises mais servent un dessein général plus qu’un intérêt particulier. Ainsi de nombreuses incompréhensions et désaccords pourront être évités, si tant est que l’on prendra soin de communiquer le plus en amont possibles de difficultés rencontrées.
                                  A lire aussi : Gestion de trésorerie - Négocier les charges fiscales et sociales

                                  Astuce

                                  Comme vous, chaque professionnel avec qui vous échangez dans le cadre de votre activité a ses propres langages et ses propres intérêts. Faites donc preuve d’empathie avant d’aborder chacune de ces relations, ou payez-vous les services d’un traducteur

                                  Nous avons vu ici qu’une des recettes pour gagner du temps est une organisation optimale.
                                  En réalité la véritable clé pour atteindre cet objectif est de déléguer au maximum et externaliser tout ce qui est possible.
                                  C’est un vrai investissement et non une dépense. Car en nous confiant la gestion administrative de votre entreprise, vous vous libérerez une charge mentale et un temps inestimable. Retrouvez sourire et joie d’entreprendre 😄 (amour et beauté).

                                  Dirigeant de TPE-PME,
                                  revenez à votre métier et gagnez en
                                  croissance

                                  Confiez-nous l'administratif et consacrez vous à ce pour quoi
                                  vous avez de la plus-value et sûrement plus d’intérêt