Blog

Glossaire trésorerie

Glossaire de trésorerie d’entreprise : les principales définitions à connaître pour votre gestion au quotidien

Des questions concernant la signification de certains termes liés à la gestion de trésorerie ? Vous êtes sur la bonne page.
La trésorerie est le nerf de la guerre, la clé de voûte de votre activité. Voilà pourquoi il est important de maîtriser les mots associés à sa gestion, comme l’assurance-crédit, le prêt garanti par l’État, l’affacturage… Alors bonne lecture et n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques et commentaires !

Affacturage

Il permet de transférer tout ou partie de vos créances clients et d’obtenir rapidement un financement en contrepartie d’un taux d'intérêt.

Agences de scoring 

Elles proposent des évaluations de solvabilité de vos clients. Cela permet d’orienter efficacement la relance clients en fonction du risque encouru.

Assurances-crédit

Elles peuvent garantir, sous certaines conditions, le risque d’impayé et les procédures collectives.

BAT (Billet à terme ou billet à ordre)

C’est une reconnaissance de dette émise par un débiteur, qui s’engage auprès de son créancier sur le montant et l’échéance de règlement. Il comprend la signature du débiteur et le RIB du bénéficiaire.

BFR (Besoin en fonds de roulement)

Dans l’activité d’une entreprise, il faut arriver à gérer les moments de tension entre les sorties et les rentrées d’argent. Cette capacité à honorer ses traites et factures en attendant les règlements clients doit être évaluée régulièrement et anticipée. On peut agir sur trois leviers pour maîtriser au mieux ce besoin en fonds de roulement :

  • négocier le délai de paiement des fournisseurs
  • raccourcir le délai de règlement des clients
  • éviter l’accumulation de stocks de marchandise

BPI

La Banque Publique d’Investissement est un organisme français de financement et d’aide aux entreprises, pour les soutenir dans leur croissance. Ce guichet unique, présent dans chaque région, permet un large éventail d’aides, y compris pour les TPE et PME :

  • fonds de garantie pour l’aide au crédit,
  • préfinancement du crédit impôt recherche pour permettre aux entreprises désireuses de développer la recherche d’avoir de la trésorerie d’avance
  • préfinancement pour le crédit d'impôt pour la compétitivité et l’emploi
  • des prêts à l'innovation
  • du soutien à l’exportation

CAF

La CAF ou capacité d’autofinancement permet de calculer l'ensemble des ressources internes en cas d’emprunt. Ce ratio financier permet indirectement d'évaluer la rentabilité de l’entreprise.

CBC (Compte bancaire courant)

C’est le compte qui sert à votre entreprise à réaliser toutes ses opérations quotidiennes.

CCSF (Commission des Chefs de Services Financiers)

Une commission qu’il est bon de connaître. Si vous commencez à avoir d’importantes difficultés financières et que vos impayés sociaux et fiscaux s’accumulent, vous pouvez saisir cette commission, constituée de l’ensemble des organes percepteurs de l’État. A condition de présenter un plan d’apurement progressif de vos dettes, ces dernières pourront être étaler sur 3 ans.

Compte courant

C’est l’argent qu’un(e) associé(e) ou dirigeant(e) prête à une entreprise pour alimenter sa trésorerie. Les modalités de remboursement de ce prêt sont à établir directement entre l’entreprise et l'associé(e).

Convention de trésorerie

La convention de trésorerie régit les mouvements financiers entre les différentes entités d’un groupe, en créant une société pivot dont le rôle est d’assurer la gestion de ces mouvements. L’objectif est d’optimiser les finances du groupe, et ce, même si certaines de ses entités sont déficitaires ou qu’elles n’ont pas le même statut juridique.

Couverture de change

La couverture de change prémunit contre la variabilité d’une donnée par définition non maîtrisable par un chef d’entreprise : la valeur des devises étrangères et donc du taux de change. La couverture de change permet de figer le taux de change lors d’une transaction internationale et ce, même si le règlement effectif est réalisé à une date ou le taux de change est inférieur (ou supérieur) au montant fixé lors de l’achat.

Dailly

Proche de l’affacturage, c’est à votre établissement bancaire que vous cédez vos créances clients.

Facilité de caisse

C’est la possibilité ponctuelle, pour une entreprise, d’avoir une trésorerie négative afin d’honorer ses règlements. Il faut en faire la demande à sa banque, qui accorde un découvert de quelques jours par mois. A l’issue de la période définie, le compte bancaire doit redevenir positif.

Fonds de roulement

C’est la réserve d’argent que conserve votre entreprise pour faire face au quotidien. Concrètement, s’il y a un intervalle entre le paiement par les clients et les dépenses courantes à effectuer, le fonds de roulement permet d’apporter ces liquidités. Il doit être ensuite reconstitué grâce aux nouvelles recettes.

Nantissement

En cas de remboursement d’une dette ou de financement d’un prêt, votre banque peut demander comme garantie le nantissement d’un ou plusieurs de vos biens, comme votre fonds de commerce, un véhicule… Cette garantie en nature, alternative à l’hypothèque, se matérialise sous forme d’un contrat, à enregistrer auprès du greffe du Tribunal de commerce, correspondant à la durée de remboursement du prêt.

Notation Banque de France

En fonction des éléments comptables à sa disposition, la Banque de France évalue la santé de chaque entreprise française, actuelle et future (sur trois ans). Cette notation est un des éléments pris en compte par votre banque pour vous accorder un crédit professionnel !

Plan de financement / plan de trésorerie

Les deux sont partie intégrante de votre business plan, avec le compte de résultat prévisionnel.

  • Le plan de financement est une synthèse des coûts à prévoir pour le lancement d’une nouvelle activité, et le financement de ces coûts. Le tableau doit être à l’équilibre, c'est-à-dire que chaque montant doit trouver son financement.
  • Le plan de trésorerie concerne l’exploitation de l’activité : il permet de prévoir les entrées et sorties d’argent de l’entreprise durant un temps donné (on l’établit souvent sur trois ans) et ainsi d’anticiper les besoins de trésorerie et éviter le risque de cessation de paiement et dépôt de bilan.

Prêt garanti par l’Etat (PGE)

Jusqu’au 30 juin 2022, toute entreprise impactée par la crise Covid, quelle que soit sa taille et son statut, peut souscrire auprès de sa banque un prêt garanti par l’Etat. Le délai et les conditions de remboursement sont très souples et aucun remboursement n’est exigé la première année.
Objectif : soulager dans l’immédiat la pression financière des entreprises pour préserver leur trésorerie et leur viabilité.

A lire aussi : Gestion de trésorerie, 7 clés redoutablement efficaces

Dirigeant de TPE-PME,
revenez à votre métier et gagnez en
croissance

Confiez-nous la gestion de votre trésorerie et consacrez vous à ce pour quoi vous avez de la plus-value et sûrement plus d’intérêt