Blog

Directeur Particulier : Préserver sa trésorerie

Comment préserver sa trésorerie en temps de crise ?

Traverser une mauvaise passe fait partie de la vie d’une entreprise. Parfois cette mauvaise passe se transforme en crise, dont la durée et l’importance sont inconnues. Dans ces situations, il est vital pour l’entreprise de ne pas être en manque de trésorerie. Face à la crise Covid, qui secoue les économies, comment faire pour assurer une bonne gestion de trésorerie au quotidien et ainsi permettre à votre entreprise de passer le gros temps ?

Éviter le manque de trésorerie


Cela parait évident, mais dans les faits cela ne l’est pas tant que ça. Éviter le manque de trésorerie suppose d’anticiper et d’avoir une gestion prudente même quand tout va bien. Comment ? En s’appuyant sur deux leviers : les encaissements et les dépenses.

1 - Avoir un suivi de trésorerie au quotidien

Faire du chiffre d’affaires, c’est bien, encaisser c’est mieux ! Certaines dépenses, comme le paiement de vos salariés, ne souffre aucun retard. Si vous n’encaissez qu'après des semaines ou des mois de décalage, cela creuse votre trésorerie et vous ne pouvez pas honorer vos charges. Pour avoir de la liquidité il faut aller chercher l’argent où il se trouve, c'est-à- dire chez vos clients et ne plus accepter de délai de paiement même si ce sont des clients historiques. La relance client est fondamentale pour préserver sa trésorerie. Elle n’est pas toujours facile à assurer, dans un contexte économique tendu. Confier ce rôle à un Directeur Administratif et Financier indépendant vous aide à maintenir un relationnel de qualité avec vos clients, tout en assurant le maintien de votre activité.

On a eu un contrôle fiscal ce qui était une grosse problématique pour nous car on n’y connaissait rien et que l’expert-comptable n’avait rien préparé; donc on s’est retrouvé dans une situation catastrophique qui a été gérée par Directeur Particulier en dernière minute, et qu’ils ont très bien géré.
Voir le témoignage de Armand PASTEUR, Directeur associé du Groupe ALTEA ENERGY

2 - Demander un PGE (Prêt garanti par l’Etat)

Face à la crise Covid, le gouvernement a choisi de soutenir l'économie française en proposant la mise en place d’un PGE, ou Prêt Garanti par l’Etat. Les conditions de ce prêt sont exceptionnellement avantageuses pour tout type d’entreprise, avec une garantie de l’Etat jusqu'à 90% et un remboursement du prêt décalé. Son objectif : soutenir la trésorerie des entreprises. Il ne faut pas hésiter à en profiter ! L’État se portant garant pour vous, votre banquier sera plus souple. Cela vous permettra a minima d’assurer vos dépenses incontournables.

3 - Analyser sa gestion de trésorerie et la réorganiser si besoin

Ce que nous appelons : “balayer dans les coins” :
● vérifier chaque dépense, éliminer celles qui ne sont plus utiles ou les ajuster (votre abonnement téléphonique est-il toujours adapté à la situation ?)
● demander des étalements de charges pour lisser leur impact budgétaire sur plusieurs exercices
● négocier avec les fournisseurs
Les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, c’est le moment de réorganiser l’existant et revoir toutes ces dépenses, même celles qui semblent dérisoires : quand tout va bien, on a tendance à manquer de rigueur. Fini tout ça ! De la rigueur, encore et toujours.

A lire aussi : Gestion de trésorerie, 7 clés redoutablement efficaces !

Innover dans son offre et dans sa culture d’entreprise


Une crise oblige bien souvent à remettre les choses à plat, à questionner son modèle économique et à l'adapter au nouveau contexte. Que votre entreprise ait dû subir une fermeture administrative du fait de la crise Covid ou qu’elle ait pu maintenir son activité, profitez de l’accompagnement économique qui est fait pour modifier ou réinventer votre offre et ainsi transformer la difficulté en opportunité pour vous.

1 - Adapter son offre aux nouveaux modes de consommation

Grâce à l'oxygène donné par le PGE, on peut utiliser une partie de sa trésorerie pour innover et modifier son modèle économique. La crise oblige à phosphorer, à être inventif et rebondir pour augmenter son chiffre d’affaires. On l’a vu avec les restaurants proposant de la vente à emporter, les expériences digitales dans le monde de la culture… Et vous, quelle offre vous semble la plus adaptée à la fois aux nouvelles attentes de consommation et à votre ADN d’entreprise ?

2 - Voir le Prêt garanti par l’Etat comme une réserve de trésorerie

Que votre activité ait été suspendue pour cause de fermeture administrative, ou qu’elle continue à tourner, le PGE vous permet de payer les charges actuelles et essayer d'adapter votre activité. Mais c’est un décalage, pas une annulation. La relative tranquillité d’esprit garantie par ce prêt, il faut la mettre à profit pour intégrer un changement durable dans sa culture d’entreprise, fondée sur les principes développés dans cet article : créativité et l’innovation dans l’offre, prudence et anticipation dans sa gestion de trésorerie.
C’est le meilleur moyen de gérer le présent, mais aussi de préparer le futur.

Il ne nous viendrait pas à l'esprit de rouler en voiture sans roue de secours, au cas où. La vie d’une entreprise, c’est comme un voyage en voiture : la réserve de trésorerie, c’est la roue de secours. En cas de problème, la préserver équivaut à sauver le voyage, tout simplement !

Vous êtes une TPE-PME et vous souhaitez :

  • être sûr de pouvoir payer vos fournisseurs et vos salariés dans les temps
  • voir arriver un contrôle fiscal avec sérénité
  • vous libérer du temps

Voyons ensemble comment un DAF externalisé peut vous aider à conserver une trésorerie saine au quotidien.